Offrir de l’occasion à Noël, les 5 règles à suivre pour ne pas commettre d’impairs. 

Je vous entends déjà grincer des dents. “Offrir de l’occasion ? Mais enfin, quand même…”  C’est vrai, Noël est souvent le moment ou l’on veut faire plaisir, se faire plaisir et aussi faire bonne figure. Ce qui, au premier abord, ne rime pas vraiment avec le fait d’offrir un objet déjà utilisé ou un ancien cadeau que vous n’auriez pas apprécié. Alors on ne vous parle pas de redonner un collier hideux à votre belle-mère si vous savez que ce dernier ne lui plaira pas. Non, c’est plutôt l’inverse. Voici quelques règles à respecter pour ne pas commettre d’impairs et même paraître attentionné lorsque l’on offre de la  seconde main.

1. Ne pas offrir un cadeau à la même personne qui vous l’a offert

Bien sûr, vous n’allez pas offrir un cadeau d’occasion à la personne qui vous l’a offert. Mais il est important de ne pas non plus l’offrir à une connaissance que vous auriez en commun. C’est tellement évident mais cela pourrait vous valoir un moment de solitude assez embarrassant. 

Votre cousine vous a offert une écharpe qui n’est pas à votre goût ? Elle pourrait peut être plaire à l’une de vos amies ou une de vos collègues de bureau. Et si vous la trouvez immettable, privilégier le don à une association ou à un site de seconde main. Elle pourrait réellement plaire à quelqu’un et vous éviter de vous retrouver face à un “Merci….” aussi authentique qu’une casquette Dulce & Gaddana. Le but lorsque l’on fait un cadeau c’est avant tout de faire plaisir.

2. Offrir un cadeau d’occasion en bon état

Si vous décidez de masquer le fait que vous n’avez pas acheté vos cadeaux, éviter absolument de sélectionner des articles endommagés ou en mauvais état. C’est la meilleure façon de vous faire repérer et de donner une mauvais image. Privilégier les objets en parfait état afin de n’éveiller aucun soupçon. Et pour tous les objets ou les vêtements abîmés, il est possible de les recycler, de les réparer, de les donner à une association ou en dernier recours de les jeter. Toutes les informations pour bien trier vos déchets sont disponibles sur le site de l’ademe:

https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dechets/bien-jeter/faire-dechets

Noel cadeau occasion.jpg

3. Bien choisir le bénéficiaire du cadeau

Offrir de l’occasion d’accord, mais pas à n’importe qui. Et oui, cela dépend de votre entourage et de votre famille. Que se soit pour des raisons environnementales, économiques ou éthiques, certains de vos proches ont déjà pu manifester leur agacement face à la multitude de cadeaux au moment de Noël. De la même manière, certains ont pu montrer leur intérêt par rapport aux objets de seconde main, vintage ou d’époque. Il sera avec eux bien plus facile d’oser offrir un article d’occasion. Pour les autres, cela peut être le bon moment d’aborder le sujet. Et si vous savez que la seconde main rebute certains, à vous de tenter le coup ou non ! On insiste mais si cela ne fait pas plaisir, cela n’en vaut pas la peine.

4. Jouer la carte du geste attentionné

Pourquoi ne pas offrir vos vinyls inutilisés à votre cousin hipster et fan de musique ? S’il n’a pas de tourne disque, il pourra toujours s’en servir comme décoration. Un jeu de société de votre enfance pourrait faire de le bonheur de vos neveux. À votre époque le Monopoly était en francs mais quel est le problème ? De la même manière, offrir un livre que vous avez lu et apprécié à une personne de votre entourage est une attention qui fera mouche. Oui, vous avez déjà lu le livre. Mais les bonnes histoires se partagent et c’est aussi l’occasion de discuter de vos ressentis et de pourquoi vous pensez que cet ouvrage lui plaira aussi. De plus, les articles vintage tels que les radios ou les anciennes malles refont leur entrée dans nos intérieurs. Offrir de la seconde main fonctionne quand l’attention fait plaisir et touche et dans ce cas là, il est inutile d’essayer de le cacher.

cadeau livre occasion Noel.jpg

5. Soigner l’emballage 

Qu’il soit fait main, avec du papier cadeau neuf ou recyclé, offrir un objet qui a déjà vécu ne vous empêche pas de soigner son emballage. L’idée n’est pas de donner l’impression que vous avez attrapé une babiole au hasard et en quatrième vitesse. Que vous masquiez ou non votre choix d’offrir un cadeau de seconde main, soigner l’emballage c’est montrer que vous avez pris le temps de trouver ce cadeau et que vous avez soigné sa présentation.

Faire cadeau d’un article de seconde main offre de nombreux avantages. Cela peut permettre de faire de la place, de faire des économies, ou de lutter contre la société de (sur)consommation… Au delà de ces raisons, c’est un moyen de transmettre un objet qui vous a servi et que vous avez aimé afin de lui donner une seconde vie auprès de quelqu’un qui saura l’apprécier à sa juste valeur. Il est surtout indispensable de garder en tête la personnalité du destinataire d’un cadeau pour ne pas commettre d’impairs et lui faire plaisir. 

Retrouvez les actualités d’Armadio Verde sur notre blog ainsi que les tendances Green, éco-responsable et solidaires du monde de la mode.