Que faire de ses vêtements abîmés ?

Donner, revendre ou échanger ses vêtements en bon état dont on ne se sert plus est une super initiative. Mais qu’en est-il des vêtements troués, tachés ou abîmés ? Comment peut-on les recycler pour ne pas qu’ils finissent au fond de notre armoire ou pire, de notre poubelle ?  Voici 3 moyens de donner une seconde vie à vos vêtements en mauvais état.

1. Les réparer pour leur redonner vie

Et oui, avant de s’en débarrasser, la première chose à faire est de vérifier la possibilité de les réparer. Selon qu’il s’agisse d’un trou, d’une déchirure ou d’une autre imperfection, il est possible de s’armer de fil et d’une aiguille pour la réparer. Faire appel à un couturier ou à un cordonnier est aussi une option. Ces derniers pourront redonner vie à l’une de vos pièces préférées pour ne pas que vous ayez besoin de lui faire vos aurevoirs. Cela à un coût mais c’est un investissement qui de surcroît vous évitera de racheter un article similaire et donc de produire inutilement de nouveaux déchets et des émissions de CO2. Une autre option est de teindre un vêtement taché. Il existe différents produits à utiliser chez vous dans des teintes diverses pour colorer par exemple, un T-shirt qui aurait jauni ou une blouse qui n’aurait pas survécu aux éclats d’une sauce bolognaise.

cordonnier-réparation 2.jpg

2. Faire appel à sa créativité pour les réutiliser dans notre quotidien.

Beaucoup de marques misent sur l’upcycling pour créer des pièces uniques et donner une seconde vie aux vêtements. Transformer les fibres textiles pour créer de nouveaux vêtements est devenu trendy. C’est aussi une manière d’éveiller les consciences sur les impacts de l’industrie du textile et le besoin pressant de trouver des alternatives. Sans passer par une entreprise, les idées ne manquent pas lorsqu’il s’agit de réutiliser au quotidien les tissus de nos vêtements abîmés. En voici quelques unes :

  • S’en servir comme torchon pour faire le ménage.
  • S’en servir pour appliquer du cirage ou polir ses chaussures.
  • Les convertir en mouchoirs de poche ou en sacs à vrac.
  • Les transformer en plaids, sacs, ou autres vêtements (pour les plus créatifs).

3. En faire don à la bonne association ou entreprise.

Si votre textile ne peut pas être réparé ni réutilisé, il n’a toujours pas sa place à la poubelle. En effet, lorsque l’on souhaite s’en débarrasser, le tout est de savoir à qui le donner. Avez-vous pensé au Relais ? Le Relais est une entreprise contribuant à l’insertion de personnes en difficulté, par la création d’emplois durables dans les domaines de la collecte, du tri et de la valorisation des textiles. Vous connaissez sûrement cette entreprise pour avoir vu l’un de ses 20 000 conteneurs dédiés à la récolte des textiles. Sur tous les vêtements récoltés, certains sont revendus, d’autres exportés mais ce n’est pas tout. 10% sont transformés en chiffons d’essuyage et 26% sont utilisés pour la création d’isolant. Ainsi vous pouvez donner vos textiles même abîmés au Relais afin de leur redonner vie. De la même manière, l’association “chaussettes orphelines” recyclent les chaussettes solitaires afin de les transformer en de nouveaux vêtements. On vous le répète, rien ne se jette.

essentiels automne 3.jpg

Réparer, recycler, s’adonner à l’upcycling, donner… les solutions sont nombreuses pour donner une seconde vie aux vêtements endommagés, troués ou abîmés. Ces derniers ne sont pas laissés de côté par la vague du développement durable et toutes ces idées sont la preuve que rien ne se perd, rien ne se créer mais que tout se transforme. 

Retrouvez les actualités d’Armadio Verde sur notre blog ainsi que les tendances Green, éco-responsable et solidaires du monde de la mode.