fbpx
Le blog de mode collaborative, circulaire et eco-responsable
Le blog de mode collaborative, circulaire et eco-responsable

Vêtements pour enfants : 5 raisons de privilégier l’occasion en 2021

Pour nos petits bouts qui ne marchent pas encore, ceux qui font du quatre pattes et ceux que l’on regarde fièrement marcher et courir devant nous, nous pourrions dévaliser les boutiques.

Il est en effet difficile de ne pas succomber  à des doux pyjamas  ou à des bodys de couleur pastel. 

Mais puisque ce n’est pas la seule option qui s’offre à nous, nous vous donnons 5 bonnes raisons de privilégier les vêtements d’occasion pour les enfants. 

1. Ils grandissent à vitesse grand V

C’est d’ailleurs ce que l’on répète le plus quand on voit les enfants des autres  » Mais qu’est-ce qu’il a grandi ! » ou encore « C’est dingue ce qu’elle a poussé en si peu de temps ! ».

Et c’est aussi ce qu’on se dit quand nos propres enfants ne rentrent plus dans leurs vêtements achetés pourtant très récemment.

De plus, il n’est pas rare de retrouver des vêtements avec encore leur étiquette d’origine et qui n’ont jamais été portés.

Renouveler la garde-robe de son enfant qui grandit à vue d’œil est coûteux et se procurer de l’habillement de seconde main devient un moyen de ne plus se ruiner pour continuer à l’habiller avec des modèles à sa juste taille.

vetements enfant

2. Seconde main ne rime pas avec démodé

Avoir des vêtements de seconde main ne signifie pas faire porter à votre enfant des vêtements des années 50.

Non, nous n’avons rien contre les années 50 mais nous comprenons que vous puissiez préférer vous inspirer de la mode de cette époque pour une soirée à thème plutôt que pour le look de votre descendance.

Il y a aujourd’hui des collections récentes et même encore en vitrine sur les sites de seconde main.

Eh oui, puisque nos bambins grandissent si vite, même des articles encore disponibles à la vente et portés quelques fois seulement se retrouvent très rapidement à la recherche d’un nouveau propriétaire.

Mode enfant : l’occasion séduit de plus en plus.

3. Trouver des vêtements de grandes marques

Si nous sommes beaucoup à nous tourner vers les grandes enseignes c’est en partie pour le prix.

Il est plus difficile d’investir pour nos enfants dans des vêtements de luxe ou de grandes marques quand on sait que ceux-ci seront très peu portés.

Acheter d’occasion est aussi l’opportunité de trouver des pièces sur lesquelles nous n’aurions pas pu craquer au tarif plein.

C’est le moyen de trouver une robe vintage ou un polo de créateur pour seulement une fraction du prix d’origine.

Alors pour ceux qui aiment traquer la perle rare c’est une bonne manière de faire son shopping.

 

4. Faire un geste pour la planète

On ne va pas se le cacher, l’industrie du textile est la deuxième plus polluante du monde.

Alors même si pour la grande majorité d’entre nous, la garde-robe de notre enfant ne sera jamais à 100% constituée de vêtements de seconde main (et ce n’est pas forcément le but), un vêtement d’occasion c’est déjà un de moins d’acheté.

Et donc un de moins de produit très probablement à l’autre bout du monde.

Une combinaison de ski qui ne sera portée qu’une semaine ? Un pull tricoté avec des cerfs et des sapins pour les fêtes de fin d’année ? Des sandales pour cet été ?

Ce sont des achats qui méritent d’être considérés comme achats d’occasion. Autrement on peut aussi se faire prêter ou se faire transmettre des vêtements pars des amis ou des membres de notre famille.

vetement enfant occasion

5. On trouve aussi du neuf sur des sites proposant de l’occasion

Body qui n’a pas eu le temps d’être porté ? Chaussures déjà trop petites ? Nombreux sont les articles neufs à ne pas avoir quitté l’étagère.

Sur armadioverde vous avez la possibilité de filtrer vos recherches et de visualiser seulement les articles neufs avec leur étiquette d’origine.

C’est la solution pour ceux souhaitant faire des économies et offrir à leurs enfants ou ceux des autres des vêtements neufs jamais portés.

La seconde main parle aux mamans qui ont toujours échangé les habits de leurs enfants entre elles.

 

Et puisque l’on ne peut pas toujours acheter de seconde main et que l’on souhaite également se faire plaisir avec des vêtements neufs, on peut aussi privilégier les petits créateurs français.

Souvent les prix ne sont pas compétitifs avec les principales marques de la fast-fashion, on ne va pas se le cacher.

Mais en achetant moins on peut se permettre de se concentrer sur la qualité et avoir la certitude que notre achat contribue à soutenir un créateur français qui ne se fait pas exploité et vit de ses créations.

Retrouvez les actualités d’Armadio Verde sur notre blog ainsi que les tendances Green, éco-responsable et solidaires du monde de la mode.